Aurèle Fraser, Ancien de St-Octave-de-l’Avenir

On m’apprend que M. Aurèle Fraser, ancien de St-Octave, est décédé le 21 Novembre dernier. Depuis la fermeture de St-Octave, Monsieur Fraser et son épouse Anne-Marie, ont habité à Saint-Simon où je me suis arrêté quelques fois pour les saluer et plus tard à Trois Pistoles.

J’ai bien connu monsieur Aurèle qu’on appelait tous Ti-Rèle, chez-nous à l’époque. Il faut dire que son père s’appelant également Aurèle, c’était aussi pour nous, une manière de distinguer les deux. Certains disaient parfois Aurèle-père et Aurèle-fils.

Lucien et Aurele - Veillée de depart 1971

Lucien et Aurèle – Veillée de depart 1971

Même si à St-Octave, lui et sa famille, vivaient « l’aut’ bord d’la Coulée », je me souviens bien de lui, particulièrement comme violoneux. A cette époque de mon enfance, je jouais de l’accordéon. Et il m’est arrivé souvent de jouer avec lui dans des veillées chez mon oncle Adrien ou des « assemblées Lacordaires » au sous-sol de l’église.

Ti-Rèle était un personnage bien connu. Un gars très doux qui s’entendait avec tout le monde. Souvent très drôle aussi. Lors de nos veillées chez mon oncle Adrien (Tremblay), il y avait parfois les Paquet de Cap-Chat, (Valère à l’accordéon), mais c’était très souvent Ti-Rèle qui jouait du violon. Il en a fait danser du monde !
Et dans la vie de St-Octave, il représentait cette aptitude qu’avaient les gens, de vivre ensemble les bons et les mauvais moments. Ils travaillaient dur mais ils savaient aussi se détendre et s’amuser. Comme pour célébrer leur bonheur de vivre sur ces terres qu’ils cultivaient et qui les nourrissaient.

Famille Aurele Fraser 1971

Famille Aurèle Fraser 1971

Je tiens aujourd’hui à rendre hommage à Ti-Rèle. Un homme que nous n’oublierons pas. Il nous a appris beaucoup de la vie, simplement en vivant la sienne. J’offre aussi mes plus sincères condoléances à toute sa famille. Vous pouvez être fiers. Celui des vôtres qui part aujourd’hui, a fait tout ce qu’il a pu pour nous donner à tous, l’envie d’être nous-mêmes meilleurs.

Daniel Deschênes (Dit DeShaime)
24 Novembre 2016

This entry was posted in In Memoriam and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.